Edito - Ez dok amairu

Ez dok amairu

Le chiffre treize a déja porté chance à la chanson basque, à travers un mouvement de jeunes artistes qui en 1967 créérent le groupe Ez dok amairu ( "le treize n’existe pas").
Le sculpteur Jorge Oteiza avait extrait cette phrase d’un conte basque dans lequel le forgeron Mattin, ne sachant quoi répondre au diable sur ce chiffre là, nia l’existence du treize et évita la malédiction prévue par Lucifer.
Mikel Laboa fut l’initiateur de ce groupe où le rejoignirent de jeunes inconnus comme Lurdes Iriondo, Benito Lertxundi, Xabier Lete, Julen Lekuona, les frères Artze joueur de txalaparta, ou l’écrivain Jose Angel Irigarai.
C’est ainsi que la chanson basque échappa à sa malédiction en ouvrant la voie à plusieurs génératons d’artistes.

 
Pour sa treizième année, Baionan Kantuz veut se rappeler de ces fondateurs de la chanson basque en proposant treize de leurs chansons, que nous connaissons pour la plupart, et que nous entonnerons avec encore plus de plaisir ce livret à la main. Prenez-le et usez-le...

                                         
                                                                 klikatu ikusteko zer den

En savoir plus : > badok.info et sur Wikipedia en euskara 

 

> revoir l'édito 2009
> revoir l'édito 2008